Olivia Elias

À propos

Née à Haïfa en 1944, Olivia Elias a vécu sur trois continents. Après une enfance à Beyrouth où sa famille avait trouvé refuge, elle poursuit des études d’économie à Montréal. Elle y vit et y enseigne de nombreuses années avant de s’établir au début des années 1980 en France. Elle a toujours écrit mais n’a décidé de publier qu’en 2015, année de parution de L’Espoir pour seule protection. Ont suivi Ton nom de Palestine (2017), puis Chaos, Traversée (2019). 

Marqués par l’exil et l’errance, ses poèmes manifestent un profond sentiment de solidarité avec les bannis et exclus de la vie belle.

Traduits en plusieurs langues, ils ont été publiés par de nombreux sites/revues, parmi lesquels Apulée, Poezibao, Poésie Première, Phoenix en France ; Asymptote, Arablit, Circulo de Poesia, L’Orient littéraire, Nayagua, Poetry Foundation, Poetry London, Plume Poetry, Words Without Borders, World Literature Today, ailleurs. En novembre 2022, est paru Chaos, Crossing, recueil bilingue français-anglais traduit par Kareem James Abu-Zeid, publié par World Poetry Books, maison d’édition américaine spécialisée en poésie. Chaos,
Crossing
figure sur la liste des « 75 ouvrages remarquables traduits en 2022 », de World Literature Today.

Pour qui, pour quoi la poésie ?

Il n’y a pas de réponse univoque.

On ne peut épuiser le mystère de la poésie.

Elle va son chemin,

indifférente à autre chose que la pulsion qui pousse

à tracer des signes qui feront sens pour soi,

et peut-être pour d’autres…